Les petites fantaisies de Google

blocage
proxy
requête
TOR
VPN

Un matin, en faisant une recherche parfaitement anodine, Google m’a affiché un message d’erreur.

Le moteur de recherche aurait détecté que j’envoyais un grand nombre de requêtes automatiques et a donc décidé de me bloquer. Pensant à un délire de Google Chrome – comme cela lui arrive assez régulièrement – j’utilise Firefox. Même résultat. Moment de flottement et essai avec une autre requête pour voir si c’est l’accès complet au moteur de recherche qui est bloqué ou juste cette requête en particulier.  C’est donc seulement la première requête qui est bloqué : en testant d’autres recherches, le moteur est parfaitement accessible, que ce soit avec Google Chrome ou avec Firefox. 

Lorsque l’on voit un tel message d’erreur, la première question que l’on se pose est de savoir si la machine n’a pas été infectée d’une façon ou d’une autre. La première étape consiste donc à vérifier si d’autres personnes ont obtenu ce même message de façon injustifiée – en l’espèce, c’était le cas – et ce qui a pu éventuellement se passer.

Un point de détail avant de continuer : c’est la recherche qui a été bloquée et non le fait de cliquer sur un site, comme certains ont pu le croire. La recherche portait sur un contenu et non sur un site spécifique. En effet, lorsque l’on cherche trop souvent un site spécifique, dans un laps de temps très court, Google assimile cela à du Black SEO et bloque temporairement cette recherche. Ce n’était pas le cas de figure actuellement expliqué.

C’est une discussion sur le forum Linux-Track qui m’a apporté la réponse à cette bizarrerie. Un autre utilisateur était tombé sur le même message d’erreur. En fait, Google fait de l’excès de zèle en bloquant parfois les personnes qui utiliseraient un VPN, un proxy ou même Tor. Dans mon cas, ni proxy ni Tor, mais effectivement, le VPN était actif et il s’agissait d’une recherche que j’avais déjà effectué à plusieurs reprises, sans pour autant trouver ce que je cherchais.

Trois jours plus tard, je refais la même recherche mais cette fois-ci, sans que le VPN ne soit mis en route et les caches de mes navigateurs avaient été vidés. La requête est redevenue parfaitement accessible.  

Tout est bien qui finit bien. Mais quand le message d’erreur est apparu, pour comprendre la raison de ce blocage, j’avais cliqué sur « Google Help » pour plus obtenir des informations. Les seuls éléments indiqués étaient que ma machine était probablement infectée et que je devais lancer un scan minutieux, en utilisant certains outils spécifiques. La démarche paraît logique mais elle reste partielle et ne répond pas à la question. Dans mon cas, c’était l’utilisation du VPN qui chiffonnait le moteur de recherche et non la présence d’un code malveillant quelque part sur ma machine, sans que je sache réellement le pourquoi du comment, ni pourquoi dans le cas l’utilisateur de Linux-Track son proxy avait causé un souci. Par ailleurs, à aucun moment ne s’est affiché une page me proposant de prouver que je n’étais pas un robot.

Ainsi, si un jour, en faisant une requête dans Google, vous obtenez « We’re sorry … but your computer or network may be sending automated queries », débranchez VPN/proxy/Tor, videz vos caches et relancez la requête avant de vous lancer dans un scan long et minutieux. 

Commentaires

Comme quoi fréquenter des forum de simple user open source peut être utile :)
La réponse ne se trouve pas toujours sur les blog forum et site de hacking.

Totalement :)

Déjà c'est très intelligent de bloquer votre adresse IP en saisissant un Captch, qui n'aboutit à rien après l'avoir tapé de mains fermes mais je pense que Google pousse vraiment le bouchon trop loin pour protéger ses utilisateurs des virus etc... en fait des fantaisies de Google, y en a, et que les conditions d'utilisation ne sont pas très claires concrètement.

Ajouter un commentaire