Mozilla et Microsoft ont planché sur une nouvelle norme audio

audio
interopérabilité
Opus
RFC6716
son

*Cette nouvelle ne concerne pas directement la sécurité informatique et le hacking mais est suffisamment importante pour être relayée ici. Elle provient de Bjorn Olsberg du magazine Computer Sweden.*

Lorsque l’on écoute de la musique numérique, nous avons généralement plusieurs formats disponibles, le MP3 semblant être le plus répandu. Mais les différents normes et formats audio existants souffrent de certaines lacunes. Qu’à cela ne tienne, Google et Microsoft plancheraient actuellement sur une nouvelle norme.

Les formats actuels connaissent des lacunes. Ils sont par exemple basés sur des brevets et des licences, qu’il faut respecter. Or ces licences ne sont pas toujours connues et lorsqu’elles le sont, elles ne sont pas forcément comprises.  Sur le plan technique, les formats MP3, MP4/AAC permettent des débits élevés mais perdent en qualité sur les paroles. A l’inverse, les formats optimisés pour les chansons ne sont pas appropriés pour l’instrumental.

Partant de là, l’organisme de normalisation IETF – Internet Engineering Task Force – a annoncé la sortie d’une nouvelle norme pour l’audio sur le Web, appelé RFC6716. Son format s’appellerait Opus.

L’idée est qu’Opus soit optimisé pour des écoutes à la fois bonne sur des débits très et des débits très élevés, autant pour les chansons que pour les instrumentales. Cerise sur le gâteau, le format sera totalement ouvert et libre. Les premiers tests d’écoute montreraient que le format Opus fonctionnerait aussi bien que les MP3/M4/AAC, ce qui est plutôt prometteur.  

Opus est le fruit d’une collaboration entre de nombreuses organisations mondialement reconnues. Outre la présence de l’IEFT, on recense également Mozilla, Microsoft, Xiph.org, Octasis mais aussi Broadcom et Google. Inc.

Leur idée est qu’Opus devienne la nouvelle norme audio sur tous les supports Web possible : musique bien entendu mais également le son pour la vidéo, les communications vocales (VoIP), les téléconférences, la messagerie instantanée que ce soit dans les jeux vidéo, le streaming ou encore le replay et pourquoi pas, le son sur smartphone qui n’est pas toujours de très bonne qualité et qui ne peut pas toujours supporter certains formats.  

Dans la mesure où le format est libre, la question des licences ne se posera plus. Par ailleurs, l’IEFT a clairement indiqué sa volonté de rendre obligatoire Opus afin qu’il y ait compatibilité avec la nouvelle norme WebRTC. Cette norme WebRTC va devenir le nouveau standard de communication en temps réel sur le Web, qui est elle-même un projet open-source.    

Ce que l’on peut noter, c’est qu’il s’agit d’une avancée très intéressante. Tout d’abord, cela montre que même des entreprises, telles que Microsoft, reconnaissent l’importance du libre et des formats ouverts. Cela permettra aussi de clore une fois pour toute, la question des brevets et des licences, qui reste infiniment complexe. Mais le point le plus essentiel est celui de l’interopérabilité. Si vous êtes utilisateur de Linux, vous avez certainement été confronté au moins une fois  à la question de compatibilité de certains fichiers audio, reposant sur des normes fermées. A partir de là, il sera possible de lire tous les fichiers audio sur n’importe quel support, peu importe le système d’exploitation et peu importe le support, qu’il s’agisse d’un ordinateur, d’un smartphone ou d’une tablette. 

Commentaires

Yes j'ai vu ça il n'y a pas longtemps passé. Mais bon reste à savoir si ça va prendre parce que lorsqu'on voit le taux faible de déploiement de l'ogg vorbis au regard du mp3, heureusement que sur Android c'est lu nativement !

J'ai également TheSFReader qui m'a fait part des mêmes inquiétudes mais je suis plutôt optimiste et je vais t'expliquer pourquoi :

- ce sont des géants du Web qui se sont impliqués. Google, Microsoft et Mozilla ne sont pas des tous petits et leur force de frappe pourrait faire que cette norme se répande.

- si les éditeurs ne sont pas trop aveugles, ils comprendront tout de suite où se situe leur intérêt à opter pour ce format.

- la norme audio va être intégrer à la nouvelle norme Web. Sous-entendu explicite : si vous voulez rester "dans le vent" à tous les niveaux, vous allez devoir adopter ce format. 

Entièrement de l'avis de Sebdraven

Google a son codec libre pour le streaming, ça empêche pas que le H264 est partout.

Quid des autres ? Tu es bien placé pour savoir que tout le monde n'utilise pas forcément les services de Google :)
J'ai l'impression qu'ils sont partis de l'idée que l'union fait la force, qu'il faut oeuvrer ensemble pour imposer une nouvelle norme, reliée à une autre nouvelle norme Web. C'est que vu comme ça, on a aussi l'impression que c'est fait pour emmerder Apple. Mais je pense très honnêtement si les personnes concernées font ce qu'elles doivent faire, on pourrait bien régler certains problèmes.
Et j'avoue que je me surprend à rêver de la même chose pour la vidéo.

Google a promis en janvier 2011 de retirer le support the H264 pour la vidéo en Chrome ; on attend toujours. Le seul truc que Google a fait c'est de rendre disponible une grande partie du catalogue de Youtube au format WebM. C'est plus que les concurrents, mais tant qu'ils ne retirent pas le support H264 de Chrome, les concurrents ne changeront rien et le format WebM - dévelopé par Google avec les codec VP8 qu'il acheté avec On2 - aura du mal a percer plus.

Les perdants? Les utilisateurs de Firefox.

En fait Google n'a pas dévelopé ce codec. Ils ont juste joint le groupe de travail et aidé a écrire des test et des trucs comme ca - ainsi qu'aidé a l'écriture de la RFC. Ils ne l'ont toujours pas implémenté dans Chrome.

Le codec est le fruit du travail conjoint entre Mozilla et Skype (maintenant Microsoft).

Rendons à César.

Oui c'est vrai. Je ne sais pas si c'est toi qui me l'avait déjà signalé sur Twitter ou pas, mais effectivement. Je vais corriger le titre. 

Oui c'était moi.

Merci de la correction.

Bonjour,

Un excellent article, je veux moi aussi être dans le vent comme le dit si bien mr l'internaute plus haut, j'ai intérêt à être incollable sur ce sujet!

Merci

Ajouter un commentaire